Data Protection Suite

Data Protection Suite

Micro Focus® Data Protection Suite est une solution de sauvegarde et de reprise d’activité après sinistre d’entreprise axée sur les données pour l’informatique hybride. Elle permet de centraliser la protection des données dans des environnements hétérogènes, du datacenter principal et des bureaux distants au Cloud privé ou public, sur les plates-formes récentes et anciennes.

Plus de détails

En tant que solution de sauvegarde et de reprise d’activité après sinistre axée sur les données, Data Protection Suite relève les défis de la complexité, de l’évolutivité et de la sécurité des données des environnements informatiques dynamiques et divers d’aujourd’hui. Basée sur une architecture unifiée et flexible à plusieurs niveaux, la suite permet de centraliser la protection des données des systèmes d’exploitation physiques et virtuels et des applications stratégiques,des datacenters principaux aux sites distants. Une fonctionnalité de suivi prédictif des accords de niveau de service (SLA, Service Level Agreements) permet de gérer efficacement les SLA, tandis que les intégrations d’applications et de stockage avancées permettent une sauvegarde plus rapide et une récupération cohérente des applications. Un outil avancé de création de rapports, de monitoring et d’administration, avec fonctionnalités intégrées d’analyse prédictive, fournit plus de 100 rapports prêts à l’emploi, des tableaux de bord personnalisables et des fonctions pour équilibrer les ressources de stockage et résoudre les conflits potentiels.

 

Fonctionnalités et avantages principaux


  • PROTECTION STANDARDISEE : une architecture unifiée et évolutive permet une protection des données centralisée des environnements virtualisés et physiques, des systèmes d’exploitation disparates et des applications stratégiques, des datacenters principaux aux sites distants.

 

–  La matrice de support complète de Data Protection Suite permet de protéger les données pour de multiples emplacements, applications, formats, plates-formes de stockage, systèmes d’exploitation et hyperviseurs, ainsi que pour des cibles de sauvegarde variées, notamment des disques, des bandes et le cloud. 

 

  • RECUPERATION COHERENTE DES APPLICATIONS :  l’intégration des principales applications métier met la sauvegarde des serveurs, la récupération automatisée à un instant T et les restaurations granulaires à portée de main des propriétaires d’application. Ils peuvent ainsi répondre à leurs propres besoins de sauvegarde et de restauration en fonction de l’infrastructure de sauvegarde définie par l’équipe informatique.

 

–  Les extensions en ligne d’applications métier, dont Microsoft Exchange, Microsoft SharePoint, MicrosoftSQL, Oracle, SAP, SAP HANA, IBMDb2, Sybase ASE, PostgreSQL et MySQL, offrent une sauvegarde et une récupération orientées application. 

–  La troncation et la sauvegarde automatisées du journal des transactions permettent de récupérer les applications à un point précis dans le temps. 

–  La fonction GRE (Granular Recovery Extension) améliore l’interface utilisateur graphique de gestion des applications avec une option administrateur pour rechercher et récupérer des éléments individuels. 

 

  • PROTECTION AVANCEE DES SERVEURS VIRTUELS :  l’intégration et la prise en charge des hyperviseurs offrent des options d’héritage de la protection des machines virtuelles et de récupération instantanée pour les environnements virtuels.

 

–  Les intégrations natives à VMware et aux hyperviseurs Microsoft Hyper-V permettent une sauvegarde sans agent et l’héritage de la stratégie de protection. 

–  La sauvegarde sans agent assistée par matériel augmente les capacités de sauvegarde des hyperviseurs grâce à l’intégration des snapshots de stockage pour exécuter l’opération de sauvegarde. En délestant la couche hyperviseur du traitement et du transfert des données de sauvegarde, Data Protection Suite améliore les performances de sauvegarde et la disponibilité des machines virtuelles.

–  Les options avancées de restauration VMware comprennent : 

____•  La récupération granulaire en cache, qui permet de récupérer les fichiers sélectionnés à partir d’une image de la sauvegarde de la machine virtuelle VMware directement à partir d’une cible de sauvegarde prise en charge

____•  Le démarrage de la machine virtuelle qui permet aux machines virtuelles d’être allumées instantanément à partir des images de sauvegarde de la suite qui résident sur les périphériques pris en charge

____•  La migration en direct qui démarre une machine virtuelle à partir d’une image de sauvegarde résidant sur un périphérique pris en charge et lance simultanément la restauration de la machine virtuelle vers la destination spécifiée

 

  • INTEGRATIONS DU STOCKAGE AUX BAIES DE STOCKAGE TIERCES : les intégrations de snapshots basées sur des baies offrent une protection sans impact et une récupération rapide ; la compression et la déduplication fédérée apportent une solution rentable et une meilleure utilisation de l’infrastructure informatique.

 

–  L’intégration de la sauvegarde sans interruptions de service au stockage HPE permet de créer, sauvegarder et cataloguer des snapshots compacts orientés application à l’aide de Data Protection Suite. La fonction de récupération instantanée répond aux niveaux de service et aux exigences de récupération les plus stricts en préparant le nombre de snapshots souhaité sur la baie de stockage elle-même. Avec une baie de stockage comme premier point de récupération, les applications peuvent être restaurées instantanément. 

–  L’intégration à HPE StoreOnce Catalyst et à Dell EMC Data Domain Boost permet la déduplication fédérée, qui peut s’exécuter soit sur le serveur d’applications, sur le serveur de média ou sur l’appliance de sauvegarde cible, ce qui réduit la consommation de bande passante réseau. Une fois les données dédupliquées, elles sont déplacées de manière transparente à travers la pile de sauvegarde sans réalimentation.

–  Étant donné que les deux systèmes HPE StoreOnce et Data Protection Suite utilisent la même API de déduplication, les données peuvent être partagées entre les magasins de déduplication créés sur les appliances StoreOnce et ceux créés sur les appliances de sauvegarde générique. Ce système permet aux sites distants de conserver une copie locale de la sauvegarde et d’envoyer une copie aux sites centraux et/ou de reprise d’activité après sinistre. Une copie locale des données de sauvegarde dédupliquées permet une restauration plus rapide des fichiers.

–  L’intégration à HPE Recovery Manager Central étend les avantages de la centralisation de la gestion et de la création de rapports aux environnements dans lesquels les clients de baies HPE 3PAR utilisent RMC pour sauvegarder le snapshot des baies sur les systèmes HPE StoreOnce.

–  Data Protection s’intègre à d’autres fournisseurs de stockage tiers, tels que Dell EMC, NetApp et Hitachi, pour la sauvegarde et la récupération et/ou les snapshots NDMP.

 

  • INTEGRATION CLOUD :  toute une gamme de solutions cloud, à la fois natives avec Microsoft Azure et Amazon S3, et Ceph et Scality compatibles API S3, et accessibles via une passerelle.

 

 –  Les intégrations natives au cloud de stockage Microsoft Azure et Amazon S3 permettent de l’utiliser comme cible de sauvegarde de manière transparente. 

–  L’intégration via l’appliance de passerelle cloud Microsoft StorSimple offre des performances améliorées et une optimisation des données pour des sauvegardes cloud plus volumineuses.

–  L’intégration de Data Protection Suite à HPE StoreOnce Cloud Bank permet une transmission des données transparente entre les ensembles de données de sauvegarde sur site et les cibles cloud comme Amazon S3 et Microsoft Azure sans appliance distincte, telle qu’une passerelle. Il n’est pas nécessaire de réalimenter les données et, puisque toutes les métadonnées sont transférées vers la cible cloud, les restaurations sont possibles, même après la perte du périphérique HPE StoreOnce. 

 

  • REPRISE D'ACTIVITE APRES SINISTRE AUTOMATIQUE (RECUPERATION BARE-METAL) :  récupération bare-metal centralisée depuis ou vers des systèmes physiques et virtuels à partir de n’importe quel ensemble de sauvegardes sans frais supplémentaires.

 

–  L’EADR (Enhanced Automated Disaster Recovery, reprise d’activité après sinistre automatisée améliorée) assure la sauvegarde des données d’application ainsi que des données système, y compris les fichiers de système d’exploitation, les pilotes et les fichiers requis pour le processus de démarrage initial. Activée en cochant simplement une case dans l’interface utilisateur graphique de Data Protection, la fonction EADR comprend les informations d’image requises dans des sauvegardes complètes pour une récupération totale du système.

–  Les images de reprise d’activité après sinistre peuvent être créées à partir de tout système de fichiers existant ou sauvegarde d’image, y compris des copies d’objet, sans avoir à créer de sauvegarde spéciale distincte pour la récupération système.

 

  • CONSERVATION DES INFORMATIONS : gestion automatique de la réplication et de la conservation des différents supports de sauvegarde, niveaux de stockage et emplacements pour assurer la conformité et une conservation des données à long terme efficace.

 

 –  Data Protection Suite crée une architecture de récupération à plusieurs niveaux en gérant la protection des données (sauvegarde, récupération et réplication) sur les périphériques de stockage principaux, les appliances de sauvegarde sur disque (physiques et virtuels), bande et cloud. 

–  Automatic Replication Synchronisation partage automatiquement les informations de métadonnées entre les gestionnaires Data Protection Suite Cell Managers qui gèrent deux périphériques de sauvegarde de réplication (appliances HPE StoreOnce ou Dell EMC Data Domain), fournissant ainsi plusieurs options de restauration des données et des applications.

 

  • ACCES AUX API REST : une couche d’authentification et d’autorisation permet une intégration transparente des tâches de protection des données aux portails de service ou applications des clients.

 

–  Restauration en libre-service de systèmes de fichiers, SQL Server, SAP, Oracle, VMware Hyper-V, fichiers IDB, image disque et sauvegardes NDMP.

 

  • MODELE DE SECURITE : une communication simplifiée et sécurisée entre les composants de Data Protector crée un environnement de sauvegarde ultrafiable et sécurisé avec peu de frais généraux. 

 

–  Les protocoles chiffrent le trafic sur le réseau.

–  L’appairage (peering) sécurisé transmet toutes les communications entre le serveur d’installation et le gestionnaire Data Protection Cell Manager, y compris les commandes via un canal TLS (Transport Layer Security) 1.2 sécurisé.

–  Vérification Trust pour les relations Cell Manager/serveur d’installation.

–  Exécution de commande centralisée.

 

  • ANALYSE OPERATIONNELLE, CREATION DE RAPPORTS ET MONITORING : outils aidant les administrateurs de sauvegardes à gérer efficacement l’environnement de sauvegarde en analysant les indicateurs principaux de performances. 

 

–  Les rapports de tableau de bord fournissent de précieux renseignements sur les indicateurs de performances de la sauvegarde et de la restauration, et plus important encore, les tableaux de bord sont interactifs et personnalisables, ce qui permet aux administrateurs informatiques de filtrer, changer et modifier les vues.

–  L’analyse rapide des causes premières permet d’identifier les problèmes avant qu’ils ne se transforment en pannes et pertes de données nuisant aux opérations métiers.

–  Le moteur d’analyse prédictive intégré fournit une modélisation basée sur des scénarios et renseigne sur les tendances, les possibles conflits de planification et contentions des ressources, ainsi que sur l’impact des nouvelles workloads sur l’infrastructure de sauvegarde (capacité physique, charge réseau et charge des périphériques), ce qui permet une meilleure gestion et planification des ressources de sauvegarde.

–  Des recommandations automatiques sont affichées à l’intention des administrateurs sur la base des informations recueillies et analysées par Data Protection Suite, ce qui permet une résolution plus rapide et plus facile des problèmes de sauvegarde. 

 

Caractéristiques techniques


Le logiciel Cell Manager de la suite Micro Focus Data Protection Suite est compatible avec les systèmes Windows, Linux et HP-UX. 

 

LANGUES PRISES EN CHARGE : Anglais, français, japonais et chinois simplifié.